Retrouvez nos actualités, revue de presse et astuces bien-être !

La détox en janvier, bonne ou mauvaise idée ?

La détox en janvier, bonne ou mauvaise idée ?

  • Post last modified:30 mars 2021
  • Reading time:6 mins read

Certes, vouloir évacuer les mauvaises graisses et toxines accumulées pendant les fêtes est, en soi, plutôt une bonne idée. Mais cela est-il réellement suffisant pour remettre les compteurs à zéro et bénéficier de ces bienfaits pour le reste de l’année ? Rien n’est moins sûr ! Pour en avoir le cœur net, faisons le point sur les grands principes de la cure détox et les meilleurs moyens de détoxiquer son corps tout au long de l’année !

La détox, un des piliers de la naturopathie

En naturopathie, les cures ont pour objectif de stimuler naturellement les mécanismes de défense de l’organisme, dans le but d’optimiser et stabiliser notre état de santé. Il en existe trois principales : la cure de détoxication, également connue sous le nom de cure détox, la cure de revitalisation et la cure de stabilisation. Elles peuvent être pratiquées seules, simultanément ou successivement, cela en fonction des besoins de la force vitale de la personne.

Généralement pratiquée en première intention, la cure détox permet d’éliminer les toxines, produites par les déchets du corps, et les toxiques d’origine extérieure (pollution, métaux lourds…) en stimulant les organes émonctoires que sont le foie, le rein, les intestins, les poumons et la peau.

Pourquoi réaliser une cure détox ?

Bien que l’organisme dispose d’un système d’épuration très efficace via les émonctoires, il arrive que ces organes d’élimination soient affaiblis ou que les surcharges soient trop importantes pour être évacuées dans leur intégralité. Dans ce cas, l’organisme stocke les toxines et toxiques dans les tissus, ce qui, à terme, va perturber le bon fonctionnement des cellules.

S’ensuivent alors divers symptômes : fatigue, maux de tête, problèmes de peau, surpoids, troubles du sommeil, rhumatisme, problèmes de circulation ou de digestion… La liste est longue et ces symptômes, d’abord passagers, finissent par devenir chroniques.

En stimulant les organes émonctoires et en purifiant l’organisme, la cure détox va alors permettre au corps de se libérer de toutes les toxines accumulées et, retrouver ainsi un fonctionnement optimal, pour une meilleure santé.

Quand pratiquer la détox ?

Idéalement la cure détox se pratique 2 fois par an, à l’automne pour préparer le corps à l’hiver et renforcer son immunité, et au printemps pour évacuer les toxines causées par une alimentation plus riche en hiver.

Les changements de saison, notamment les sorties d’hiver et d’été, impliquent des habitudes alimentaires différentes, de par les aliments disponibles dans la nature à ces moments-là. Ce sont donc les périodes les plus propices à la détox… et non en janvier, après les fêtes de fin d’année !

Comment faire une cure détox ?

Il existe de nombreuses façons de pratiquer la détox et les plus connues sont bien entendu liées à l’alimentation : cure de jus de légumes, mono-diète ou jeûne, il s’agit généralement de méthodes restrictives dont l’objectif est de stopper les apports toxiques tout en simplifiant la digestion pour permettre à l’organisme de se concentrer sur la détoxification. Pour ceux dont ces techniques paraissent justement trop restrictives, il est également possible de commencer en limitant simplement l’apport d’aliments de mauvaises qualités comme les plats préparés, l’alcool, le sucre, la viande rouge, etc… Les résultats seront certes moins rapides mais l’important est de se sentir bien pendant cette période afin d’éviter que le stress ne vienne parasiter les efforts alimentaires.

En parallèle, différentes techniques de médecine douce peuvent être mises en place pour optimiser les résultats et cibler certains organes émonctoires à stimuler plus particulièrement, selon les symptômes ressentis : tisanes à base de plantes, bouillotte sur le foie, hydrothérapie du côlon, exercices de respiration ou techniques de sudation sont autant de cordes à notre arc pour favoriser une bonne détox.

Enfin, la détox n’est efficace que lorsque le corps et l’esprit sont détendus. Non seulement le stress génère des blocages, mais en plus il mobilise beaucoup d’énergie, énergie dont l’organisme a besoin pour se purifier. Il est donc primordial de travailler également sur la relaxation, quel que soit le moyen employé, tant qu’il reste naturel !

La détox au quotidien

En plus de ces cures de détox saisonnières, il est possible d’adopter des habitudes de vie qui, d’une part, limitent les apports toxiques et, d’autre part, stimulent leur élimination pour éviter les surcharges.

La première chose à faire est bien entendu de surveiller son alimentation chaque jour, en adoptant de nouvelles habitudes : moins de viande, de sucre, d’alcool ou de produits laitiers, mais plus de légumineuses, de céréales complètes et de légumes verts.

L’activité physique est également un élément indispensable : au-delà des bienfaits sur le fonctionnement général du corps, elle permet de stimuler tous les organes émonctoires pour éliminer les toxines et brûler les surcharges.

Enfin, les bains alternatifs pratiqués grâce aux poches de gel et aux sous-vêtements SOKAI, sont un précieux allié au quotidien. Les vibrations produites par la friction et le froid permettent de stimuler les fascias, ces tissus conjonctifs fibreux qui enveloppent et relient entre eux la plupart des éléments du corps (muscles, vaisseaux sanguins, os, tendons, nerfs, …), ainsi que les intestins, les rendant plus motiles, pour aider le corps à évacuer les toxines et les mauvaises graisses.

Pratiqué régulièrement, SŌKAI est donc un excellent outil pour venir à bout des toxines emmagasinées qui empoisonnent l’organisme et sont souvent responsables du stockage des graisses et de leur mauvaise élimination.