Retrouvez nos actualités, revue de presse et astuces bien-être !

« J’ai testé la poche pour bain dérivatif Sōkai, voici mon avis ! » Par Emmanuelle, 37 ans

« J’ai testé la poche pour bain dérivatif Sōkai, voici mon avis ! » Par Emmanuelle, 37 ans

  • Post last modified:10 mai 2021
  • Reading time:5 mins read

De plus en plus sensible aux conséquences que ses choix pouvaient avoir sur sa santé mais aussi sur l’environnement, Emmanuelle a, depuis une dizaine d’années, adopté une hygiène de vie plus naturelle, favorisant au maximum une alimentation saine et locale et le recours aux médecines douces. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est mise à pratiquer les bains dérivatifs afin de potentialiser ses efforts et bénéficier des nombreux bienfaits, souvent méconnus, du froid. Devenue experte en la matière, elle nous explique ce qui l’a convaincue d’opter définitivement pour la poche de gel Sokai (autrement dit poche de gel pour bain dérivatif)! Témoignage.

Enfin des sous-vêtements adaptés !

« Quand j’ai découvert les bains dérivatifs, j’ai d’abord voulu pratiquer de manière traditionnelle. C’est-à-dire en me frictionnant l’entrejambe à l’aide d’un gant de toilette mouillé à l’eau froide. Je me suis vite aperçue des contraintes qu’imposait la technique… Je me suis donc assez rapidement tournée vers les poches de gel à mettre au congélateur et à glisser dans la culotte. Cela me permettait de pouvoir pratiquer sur des durées plus longues tout au long de la journée. Certes plus pratiques que l’eau, les premières poches que je me suis procuré n’étaient cependant pas parfaitement adaptées et se déplaçaient au moindre mouvement. Sans compter le fait que rien n’était prévu pour éviter le contact direct avec la peau…  Bref, côté confort, ce n’était pas encore ça. Même si il est vrai que j’avais tout de même quelques résultats. Ce qui m’a donné envie de tester Sokai, c’est le concept global, c’est à dire les poches mais aussi, et surtout, les sous-vêtements adaptés qui permettent de les accueillir, et donc de les maintenir bien en place, même lorsque l’on est actif. C’est un vrai plus et les poches étant insérées dans un compartiment prévu directement dans la culotte, la peau n’est pas en contact avec la poche. C’est vraiment plus confortable… et plus hygiénique ! »

Jusqu’à une heure de froid

« Les différentes marques de poches destinées aux bains dérivatifs que j’ai pu tester jusqu’à présent ne restaient réellement froides qu’une quarantaine de minutes maximum. Là encore, devoir changer les poches aussi souvent est une contrainte. Sokai revendique de proposer les seules poches du marché à pouvoir garantir une heure de froid constant. Et ils disent vrai ! Dès mon premier essai, j’ai vraiment constaté la différence. Ce délai plus long est très important quand on pratique régulièrement car, non seulement, il évite les changements très (trop) fréquents. Mais il limite aussi le nombre de poches nécessaires pour pouvoir pratiquer en continu. Car il ne faut pas oublier que la poche doit être refroidie entre chaque utilisation. »

Conçues et fabriquées en France

« Lorsque j’ai décidé de me tourner vers les techniques de bien-être naturelles, ma démarche initiale était non seulement d’éviter l’apport de substances chimiques dans mon corps. Mais également de limiter les rejets dans la nature et de préserver l’environnement. Au même titre que je privilégie une alimentation bio et locale, je suis très vigilante à l’origine des produits que je consomme. Cela pour réduire au maximum mon empreinte carbone et favoriser les emplois locaux. Le fait que les poches et les sous-vêtements Sokai soient « made in France » a donc été pour moi un argument de poids. Les produits Sokai sont même labellisés Origine France Garantie. C’est un réel gage de sérieux et de qualité. Et j’avoue que cela me rassure… D’autant plus pour des produits qui s’utilisent au niveau des parties intimes. »

Un mieux-être indéniable

« Mais ce qui m’a réellement décidée à adopter la poche bain dérivatif Sokai, ce sont les résultats. En effet, tous les points de confort que nous avons évoqués plus haut, m’ont enfin permis de pratiquer sereinement et confortablement, donc RÉGULIÈREMENT. Une pratique régulière des bains dérivatifs est indispensable pour en tirer tous les bienfaits. Depuis maintenant quelques mois que j’utilise Sokai plusieurs heures au quotidien, j’en ressens vraiment tous les effets :

  • mon transit s’est vraiment amélioré,
  • je me sens moins ballonnée, plus légère ;
  • je dors beaucoup mieux,
  • je suis aussi plus en forme, plus efficace au travail dans la journée donc moins stressée, fatigue et stress étant souvent corrélés.
  • En clair, je déborde d’énergie, je me sens tout simplement BIEN !

Lors de mes précédentes expériences avec d’autres poches, j’avais déjà ressenti des effets. Sinon, je n’aurais pas continué. Mais pas autant que depuis j’utilise les poches de gel Sokai.

Je suis vraiment ravie de les avoir découvertes. Et je les recommande vivement à ceux et celles qui veulent profiter des bienfaits des bains dérivatifs en toute simplicité ! »

Vous avez aimé ce témoignage sur les poches de gel pour bain dérivatif et vous voudriez vous aussi vous lancer ? C’est par ici, découvrez nos produits.